LA VIERGE D'ASPREMONT


      L' ORATOIRE  DE  LA VIERGE  D'ASPREMONT  À  PEYREHORADE


              En 1858,  la Vierge est apparue à  Lourdes à  Bernadette  Soubirous.  Nous fêtons, cette année le 150 ème anniversaire des apparitions
              À l'occasion de cet événement, peut-être faudrait-il se pencher sur l'histoire de notre Vierge d'Aspremont qui veille sur Peyrehorade et la plaine des Gaves depuis plus d'un siècle.
              Les recherches effectuées ont permis de constater que l'édification de l'Oratoire d'Aspremont a été décidée en réunion du Conseil  Municipal de Peyrehorade le 13 Mai 1877.
              Voici la décision  relevée sur le registre des délibérations de la Mairie.
" Sur demande écrite adressée au Conseil Municipal par M. de Pontonx, curé doyen de Peyrehorade, il est consenti à l'unanimité à ce que la statue de N.D. de Lourdes soit placée sur le terrain communal au haut du coteau d'Aspremont. "
              À l'occasion d'un culte marial en vogue dans toute la région, un Oratoire fut édifié  au sommet de l' éperon d'Aspremont et orienté  vers le Sud. Un épais socle en rocaille supporte une petite grotte abritant une statue de la Vierge en terre cuite.
              Pour l'atteindre, un chemin en lacets menant à l'Oratoire de la Vierge, aménagé sur le versant Sud de la colline d'Aspremont, offre une promenade sous les arbres , au travers desquels apparaît le bourg en contrebas, puis les Gaves au-delà.
              Les anciens Peyrehoradais se souviennent, avec un peu de nostalgie, des processions aux flambeaux qui se déroulaient encore  au milieu du siècle dernier en l'honneur de la Vierge d'Aspremont.  On peut retrouver la trace de ces manifestations sur les registres paroissiaux dont l' abbé Thibert, curé de la Paroisse de Peyrehorade au début du XX ° siècle était le chroniqueur.

Voici par exemple ce qu'il écrivait dans la chronique locale du mois de Mai 1904 :
"  Une aimable coutume et qu'on ne saurait trop encourager : La veille des fêtes de la Très-Sainte Vierge, lorsque la nuit enveloppe d'ombre les crêtes d'Aspremont, Tout à coup la colline d'Aspremont s' enflamme : et la statue de Marie apparaît encadrée de lumières. Des mains pieuses ont apporté leur offrande à Notre Dame d'Aspremont : des bougies, des cierges ! mais la statue est haut placée dans l'embrasure des roches noires.  Comment atteindre jusque là  ? Il se trouve toujours quelque petit espiègle qui grimpe sur le rocher, et dépose dans les crevasses, les bougies allumées. On aperçoit de loin cette illumination toute spontanée. "

              Le 31 Mai 1901, une autre  décision du Conseil Municipal de l'époque autorisa l' installation d'une croix en pierre, à cinquante mètres de l'oratoire de la Vierge vers l'Ouest, sur la crête de l'éperon.
              Les deux monuments sont toujours en place et sont les  gardiens de ce site remarquable

                          _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _. _.       

                                        Un CLIC sur la photo pour l'agrandir


La croix en pierre

détail de la croix

L'Oratoire de la Vierge d'Aspremont

Détail de l'Oratoire

La Vierge d'Aspremont

Vue depuis la Vierge

La vue depuis la Vierge. Plan plus large



Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 27 juillet 2017